Le retour du plaisir de cuisiner

P. Hébel

4 pages Consommation & Modes de Vie N°CMV217

Résumé

Une cuisine d'art ou de loisirs a vu le jour avec le lancement des cours de cuisine dans la deuxième moitié des années 90. Récemment, les ouvrages de cuisine facile se sont renouvelés, tout comme les émissions de cuisine à la télévision. Sur Internet, les bloggeurs ouvrent leur recettes au monde entier en diffusant leurs réussites et en les exposant aux commentaires des internautes. La cuisine est ainsi vécue plus souvent comme une passion ou un loisir, moins souvent comme une corvée, surtout si on la pratique occasionnellement.
Sur le plan économique, depuis un an, la hausse des prix des produits alimentaires ralentit la croissance des produits les plus transformés (plats préparés, salades en sachet et autres soupes toutes prêtes) jugés chers. La crise actuelle n'accélère-t-elle pas le retour aux fondamentaux tel que le plaisir de cuisiner ?
Depuis 2006, le ministère de l'Agriculture et de la Pêche réalise un baromètre des perceptions alimentaires, afin de cerner les attentes des consommateurs. Les résultats de la troisième vague (juillet 2008) et ceux de l'enquête pour les marchés de Rungis en juin 2008, réalisées par le CRÉDOC, révèlent que dans un contexte économique difficile, le savoir faire culinaire est de plus en plus recherché. Il l'est pour des raisons de variété de l'alimentation et de convivialité dans les catégories sociales les plus aisées et pour des raisons économiques dans les groupes les plus modestes.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale