Consommation alimentaire : les cultures régionales résistent

Patrick Babayou

4 pages Consommation & Modes de Vie N°CMV101

Résumé

L'évolution des disparités régionales de consommation alimentaire est controversée. Une idée répandue voudrait que l'on assiste à une uniformisation des goûts et des pratiques culinaires des Français. Des éléments d'analyse permettent de la confirmer. Toutefois, et ce n'est pas totalement contradictoire, les consommateurs accordent une importance croissante à l'origine et à l'authenticité des produits.
Dans le cadre de l'Observatoire des consommations alimentaires, le CRÉDOC a réalisé une étude sur les disparités géographiques de consommation des ménages. Elle montre que, au-delà des différences bien connues entre le nord et le sud, d'importantes particularités régionales subsistent. Une carte de la France découpée en dix grandes régions alimentaires illustre cette diversité. Soumises à plusieurs influences, certaines régions administratives comme Rhône-Alpes sont éclatées en plusieurs régions alimentaires. D'autres s'associent pour former de grands ensembles homogènes comme le Grand Ouest. L'Ile-de-France fait exception : c'est le seul espace où les limites administratives correspondent à des pratiques alimentaires particulières.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale