Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Cahier de Recherche

L'alimentation "communautaire" s'inscrit-elle dans le développement de la consommation engagée ?

T. Mathé - N. Siounandan - G. Tavoularis

N° C293 - Décembre 2012

Thème(s) :
Conditions de vie / Société > Valeurs / Croyances / Modes de vie
Consommation > Comportements de consommation
Consommation > Consommation alimentaire

Résumé :

Depuis environ une décennie, les marchés de l’alimentation communautaire (halal, cachère) connaissent des taux de croissance annuels particulièrement élevés dans les hyper et supermarchés (+10,5% de croissance du chiffre d’affaires du marché des produits identifiés halal, en 2011 par rapport à 2010), soit une évolution bien plus forte que celle du nombre de consommateurs potentiels dans la population totale. Ces éléments témoignent de transformations importantes tant du point de vue de la demande qu’au niveau de l’offre de plus en plus large proposée par la grande distribution. Celle-ci rend visible une offre déjà existante, essentiellement tenue par le petit commerce.
L’objet de ce présent Cahier de recherche est de comprendre les raisons objectives et subjectives du développement de la consommation de produits halal et cachère en France depuis une dizaine d’années. Le phénomène intervient dans un contexte de progression de l’expression publique du religieux et des enjeux identitaires, qui illustre les transformations du rapport entre privé et public, entre individuel et collectif, dans notre univers contemporain. Il témoigne de la recherche de produits en adéquation avec ce que l’on « est » ou ce que l’on aspire à être, susceptible de dire une identité, une appartenance, une adhésion.
Par ailleurs, des études du CRÉDOC ont permis d’établir la montée en puissance des préoccupations éthiques, sociales ou écologiques dans la consommation depuis une vingtaine d’années. Nous faisons l’hypothèse que cette recherche de différenciation dans la consommation alimentaire – tant du point de vue de la demande que du point de vue de l’offre – participe de la consommation engagée, dans la mesure où la consommation peut être envisagée comme un moyen ou une forme d’expression de soi et de ce en quoi l’on se reconnaît. Ce type de consommation exprime aussi la convergence des préoccupations alimentaires dans la société, moins soucieuse d’identité que de traçabilité et de sécurité alimentaire.

71 pages - 24 €

Mots-clés : alimentation - consommation alimentaire - consommation engagée - repas - religion

commander commander   |  téléchargement au format PDF télécharger gratuitement


retour