Une alimentation de moindre qualité nutritionnelle est associée à des symptômes digestifs plus fréquents affectant la qualité de vie des adultes Français

Soline Chaumont, Laurent Quinquis, Bénédicte Monnerie, Chloé Six, Pascale Hebel, Olivier Chassany, Martin Duracinsky, Boris Le Nevé

Sourcing Crédoc N°Sou2020-4782

Résumé

Les symptômes liés aux gaz intestinaux, tels que ballonnements, borborygmes (gargouillements d'estomac) ou flatulences sont des plaintes très courantes à la fois dans le syndrome de l’intestin irritable mais également dans la population générale.

L’interaction entre les consommations alimentaires et les symptômes gastro-intestinaux est de plus en plus étudiée, mais les études se focalisent souvent sur certains aliments ou nutriments de manière isolée.

L'étude vise à évaluer les associations entre profils alimentaires et symptômes liés aux gaz intestinaux

(fréquence & impact sur la qualité de vie) dans un échantillon représentatif de la population française adulte.

L’étude montre une association entre le profil alimentaire des individus et les symptômes liés aux gaz: Les individus ayant un profil alimentaire pauvre en aliments bruts et consommant une grande quantité de glucides simples et peu de fibres, rapportent une fréquence plus élevée des symptômes liés aux gaz et un impact plus important sur leur qualité de vie.

DOI: 10.5281/zenodo.4327374


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale