Si/alors : "bien manger" ?
Application d'une nouvelle méthode d'analyse des représentations sociales à un corpus constitué des associations libres de 2 000 individus

S. Lahlou

Cahier de recherche N°C34

Résumé

Nous disposons, à travers diverses sources, et en particulier nos enquêtes, d'un certain nombre d'éléments sur les habitudes alimentaires des Français et leurs représentations de l'alimentation. Ce sujet est un cas tout désigné pour servir de test à l'application de la théorie de la système compatibilité (cf. cahier de recherche n° 4, octobre 1990) à l'étude des représentations.

Après un rapide survey des recherches sur la représentation sociale (centré sur l'école française), on montre en quoi la Formalisation en Relativité Complète permet de décrire de façon synthétique des représentations sociales et d'expliciter à la fois leur aspect cognitif et leur aspect opératoire.

Cet exercice théorique est illustré par l'exemple concret des représentations sociales de l'alimentation. Ainsi, par l'examen du fonctionnement psycho-social du paradigme d'incorporation ("on devient ce qu'on mange"), on met concrètement en évidence les objets représentatifs qui sont à la fois, selon le contexte d'utilisation, des perceptions d'objets, des règles d'inférence, ou des règles de comportement.

On s'appuie sur du matériau bibliographique (en particulier en ce qui concerne la problématique de l'interdit alimentaire), et du matériau d'enquête (2000 réponses ouvertes à la question "qu'est-ce que bien manger ?")


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale