Quelques aspects de la sociabilité des Français

R. Bigot

Cahier de recherche N°C169

Résumé

Vie familiale au quotidien, fréquence des relations avec la famille proche et avec les amis, participation à la vie associative sont autant de critères permettant de cerner le degré de sociabilité de chacun. Or, celui-ci contribue à façonner un certain nombre de comportements : moins que l'âge, mais davantage que le diplôme et la profession, la sociabilité se révèle être un critère important - mais rarement utilisé - pour analyser certaines attitudes et opinions.

L'étude est menée à partir de l'enquête annuelle du CRÉDOC sur les "Conditions de vie et les Aspirations des Français". Elle montre que l'insertion dans le réseau social joue surtout sur des thèmes qui concernent directement l'individu : une sociabilité plus forte favorise l'ouverture aux nouvelles technologies et s'accompagne de pratiques sportives et culturelles plus fréquentes ; elle va également de pair avec un moindre niveau d'inquiétude et avec le sentiment d'être en meilleure santé. En revanche, elle a peu d'influence sur les grandes opinions sociétales : en particulier, elle pèse peu la vision (traditionaliste ou moderniste) que l'on a en matière de mœurs, ni sur le "moral" économique.

Le rapport étudie, dans un premier temps, les différentes formes de la sociabilité des Français disponibles dans l'enquête : la composition du foyer, la fréquentation des membres de sa famille proche, la réception des amis et des relations à domicile, ainsi que la participation associative. Le rapport analyse ensuite l'influence de chaque type de sociabilité sur 22 des attitudes et des opinions de nos concitoyens.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale