Les opinions des Français fin 1989
et une comparaison 1981-1989

L. Clerc - O. Martin - G. Hatchuel

Cahier de recherche N°C11

Résumé

Cette étude propose une observation des opinions de la population française dans les années 80.

Deux approches sont successivement présentées : la première concerne une typologie de la population suivant des variables d'opinion en fin 1989. La seconde, plus transversale, porte sur la comparaison de deux typologies de la population, l'une réalisée sur les données de 1981, l'autre de 1989, mais basée dans les deux cas sur des variables d'opinion strictement identiques.

La typologie réalisée sur la fin 1989 met en évidence des clivages importants dans la population. Clivages entre des classes sur-diplômées, très satisfaites et peu désireuses de changer la société et une classe défavorisée, mécontente et revendicatrice. Mais aussi clivages suivant les catégories d'âge. Enfin, cette typologie révèle l'existence d'une classe peu homogène, déchirée entre des tendances contradictoires, semblant traduire une opposition entre un système de valeurs s'apparentant à celui des classes moyennes et des contraintes qui font basculer les personnes de cette classe vers un mécontentement et un radicalisme sensible.

La comparaison des opinions fin 1981 et fin 1989 met en évidence d'autre part de fortes évolutions dans la période. On note en particulier :

  • Une montée de l'inquiétude dans la société française;
  • Le maintien de deux groupes opposés, assez typés, révélateurs de la stabilité des disparités des conditions de vie de la population dans la période;
  • L'émergence d'une "radicalisation" accrue de Français mécontents de leurs conditions d'existence; apparaît aussi, au sein des "immobilistes", une population plus diplômée, plus parisienne, plus jeune qu'en 1981;
  • Enfin, une relative homogénéisation, une uniformisation des opinions est apparue dans la décennie à travers une certaine banalisation des idées modernistes et l'apparition de traditionalistes moins conservateurs.

Il apparaît ainsi que les clivages d'opinions dans la population française se sont déplacés dans la période. Si la couche supérieure progressiste a disparu, une frange moyenne revendicatrice a fait son apparition, qui regroupe aujourd'hui 20% de la population.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale