Les grands courants d'opinions et de perceptions en France, de la fin des années 70 au début des années 90

G. Hatchuel - J.-L. Volatier

Collection des rapports N°R116

Résumé

Ce rapport, réalisée à la demande du Commissariat Général du Plan - pour la Commission Européenne de Bruxelles -, est consacrée à l'analyse synthétique de l'évolution des grandes attitudes et opinions en France dans la décennie 80. Il repose sur la mobilisation de données d'opinions, de comportements et d'aspirations collectées depuis 1978 par le système d'enquêtes sur "Les Conditions de vie et les Aspirations des Français".

Les principaux courants ayant traversé la société française dans les années 80 sont présentés en six chapitres : le premier concerne l'évolution de certains indicateurs significatifs des conditions de vie : l'amélioration constatée, au niveau global, tranche avec la morosité latente, le mal-être qui semblent marquer aujourd'hui les opinions des Français. Le second met en parallèle la réhabilitation de l'argent intervenue dans la période et la perception aiguë que les Français ont de la crise. La montée de l'individualisme, qui n'a pas pour autant conduit les Français à renoncer à l'Etat providence, est ensuite évoquée, ainsi que le plafond bouleversement structurel qui, derrière une stabilité apparente, a affecté les souhaits de transformation de la société. La tendance à l'uniformisation des opinions, qui est intervenue en matière première de moeurs, et la montée des inquiétudes font l'objet des derniers développements.

Ce travail tente, enfin, de différencier, au sein de ces différents courants, ceux qui peuvent apparaître plus profonds, plus durables et ceux que l'on peut, pour l'instant, considérer comme conjoncturels", c'est-à-dire liés à la période analysée. On utilise, pour ce faire, la méthode dite de "cohortes".


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale