Les arbitrages entre les formes d'occupation du temps de loisir

Bruno Maresca

Cahier de recherche N°C191

Résumé

On présente dans ce document les résultats d'une enquête réalisée par le CRÉDOC en juin 2002 auprès d'un large échantillon de la population francilienne de Paris et de la petite couronne, enquête qui propose une approche exploratoire de la diversité et de l'intensité des pratiques au cours des moments privilégiés pour le temps libre que constituent les week-ends et les jours de congés.

Ce travail est l'occasion de réinterroger les fonctions du loisir (délassement, divertissement, développement personnel) et d'évaluer l'impact de l'accroissement du temps libre consécutif au passage aux 35 heures. Cette analyse montre que la RTT a permis d'épanouir, en priorité, le désir de consacrer plus de temps à son intérieur et à ses proches. Si elles n'ont pas encore révolutionné les pratiques de loisir, les 35 heures ont fait émerger un modèle plutôt inattendu : en complément du travail, le besoin d'être plus longtemps au foyer tant pour les hommes que pour les femmes. Tout se passe comme si les " journées de RTT " avait surtout permis d'amplifier le modèle du temps partiel et de le faire fonctionner réellement à parité.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale