Face aux inquiétudes sociales, la consommation engagée progresse

R. Rochefort - A. Collerie de Borely

Consommation & Modes de Vie N°CMV106

Résumé

Soutien à une cause humanitaire ou sociale, écologie, préférence pour la production nationale ou pour les produits du terroir, tels sont les principaux thèmes de ce que l'on peut appeler la "consommation engagée ".
Les consommateurs font intervenir ces critères dans leurs achats, pensant ainsi contribuer à être utiles ; ils expriment leurs craintes quant aux périls qui menacent la société contemporaine. La consommation engagée est l'une des caractéristiques de la consommation des temps d'inquiétude, elle s'oppose à la consommation facile, gaspilleuse, des deux décennies précédentes.
L'enquête Consommation du Crédoc, réalisée fin 1995, montre la progression de ces sensibilités dans l'opinion. Ainsi, 54% des Français se disent aujourd'hui incités à acheter un produit dont le fabricant soutient une cause humanitaire, alors qu'ils n'étaient que 40% à répondre ainsi il y a trois ans.
Reste que ces arguments "immatériels "peuvent être utilisés de façon parfois discutable par les industriels et par les distributeurs. De plus, l'enquête résume ici des déclarations d'intention des consommateurs qui peuvent être fortement éloignées de leurs comportements effectifs.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale