Alimentation : le petit déjeuner anglo-saxon s'installe peu à peu

Pascale Hébel

4 pages Consommation & Modes de Vie N°CMV204

Résumé

L'allégation selon laquelle le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée a été fortement médiatisée ces dernières années. Une journée nationale du petit déjeuner a même vu le jour et a contribué à améliorer l'image de cette occasion de consommation. Composé en ville essentiellement de café au lait au début du XXe siècle, puis accompagné de pain beurré par la suite, il a fortement évolué au cours des quatre dernières décennies avec l'arrivée de nouveaux produits tels que les céréales du petit déjeuner.
S'interrogeant sur la diversité des petits déjeuners, Kellogg's a demandé au CRÉDOC de réaliser une étude à partir de l'enquête CCAF 2004 afin de mieux connaître la composition des petits déjeuners des enfants (3-12 ans), des adolescents (13-19 ans) et des adultes (20 ans et plus).
Les résultats montrent que la croissance de l'offre alimentaire sur le marché du petit déjeuner (panification industrielle, biscuits spécialisés, produits à tartiner, céréales... ) s'accompagne d'une forte diversification, pour un même individu au cours de la semaine ou entre les différents consommateurs. Si le petit déjeuner continental reste largement le préféré des adultes, le modèle anglo-saxon (avec céréales et fruits ou jus de fruits) se développe chez les plus jeunes et pourrait devenir majoritaire dans l'avenir si les enfants et les adolescents gardaient leurs habitudes en vieillissant.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale