Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Collection des Rapports

Analyse textuelle des opinions des bénéficiaires de quatre mesures de retour à l'emploi

Christine Olm - Marie-Odile Simon

n° R227 - Décembre 2002

Thème(s) :
Politiques sociales / Emploi > Chômage / Publics en difficulté / Dispositifs sociaux

Résumé :

En 1994, la DARES a lancé un vaste programme d'étude des bénéficiaires de quatre mesures d'aide à l'emploi : le Contrat Emploi Solidarité (CES), le Stage d'Insertion et de Formation à l'Emploi (SIFE), le Contrat Initiative Emploi (CIE) et le contrat de qualification. Le but de ces enquêtes était de mieux comprendre qui étaient les bénéficiaires, quels étaient leurs parcours professionnels, comment la mesure influait sur ces parcours, et enfin de recueillir des éléments d'opinions sur les dispositifs. L'interrogation s'est faite par un questionnaire auto-administré aux bénéficiaires des mesures à une date donnée (second semestre 1994 pour les personnes en contrat de qualification, second semestre 1995 pour les bénéficiaires d'un CIE, premier semestre 1994 pour les bénéficiaires d'un CES ou d'un SIFE). Elle comprenait trois vagues. La première a eu lieu environ six mois après l'entrée dans le dispositif, les deux autres après un délai d'un an chacune. La dernière interrogation représentait un corpus total d'environ 13000 bénéficiaires. Les dernières interrogations comprenaient une question ouverte formulée ainsi : " pouvez-vous nous faire part de votre opinion sur votre situation professionnelle actuelle et le rôle qu'a joué, d'après vous, votre passage en …. ? ". Afin de mieux comprendre la construction et la répartition des réponses, la DARES a demandé au CRÉDOC de réaliser une analyse de données textuelles sur les réponses obtenues. Dans un deuxième temps, des régressions logistiques ont été effectuées sur les classifications obtenues, afin de mieux comprendre quels étaient les déterminants des opinions. Ont été prises en compte des variables décrivant le parcours antérieurs des bénéficiaires, le déroulement du passage dans la mesure, et enfin, le parcours à la sortie du dispositif.

La constitution des classes montre la différenciation par les bénéficiaires, de différentes catégories d'insertion : l'insertion professionnelle, l'insertion sociale (la reprise de contact avec le travail, le fait de retrouver un sentiment d'utilité, un lien social), l'augmentation de l'employabilité par l'acquisition d'expérience et de connaissances. D'autres bénéficiaires expriment un sentiment d'exploitation, ou alors décrivent leurs parcours pour exprimer une certaine déception, voire une forte anxiété envers leur situation actuelle.

Le type d'insertion abordé par les bénéficiaires dépend alors plus des caractéristiques des personnes interrogées (en termes de niveau de diplôme, d'expérience professionnelle, de parcours antérieur et finalement, de leur proximité plus ou moins importante avec le marché de l'emploi), que du type de mesure en lui-même (à l'exception cependant du contrat de qualification, qui obéit à une logique sensiblement différente). Le déroulement de la mesure, et le parcours professionnel à la sortie détermine principalement la plus ou moins grande satisfaction exprimée.

304 pages - 52 €

Mots-clés : formation professionnelle - politique de l'emploi - contrat de qualification - insertion professionnelle

commander commander   |  téléchargement au format PDF télécharger gratuitement


retour