Une famille solidaire
Résultats du "Baromètre des solidarités en France"

Régis Bigot

Consommation & Modes de Vie N°CMV200

Résumé

Nombreux sont ceux qui considèrent que, dans les sociétés industrialisées comme la France, les solidarités familiales se délitent. On entend dire parfois que les liens familiaux étaient plus forts au début du siècle précédent, quand la cohabitation de plusieurs générations n'était pas exceptionnelle ; aujourd'hui, les familles se replieraient sur elles-mêmes, autour d'un foyer composé des parents et des enfants seulement. La canicule de 2003 aurait mis en évidence le manque d'entraide dans les familles, notamment à l'égard des personnes âgées.
Les solidarités familiales sont-elles en déclin, minées par la montée de l'individualisme?
Le "Baromètre des solidarités familiales en France ", enquête réalisée par le CRÉDOC pour la Fondation Caisses d'épargne pour la solidarité*, en partenariat avec Notre temps, Seniorscopie.com et Phosphore, dresse un constat très différent. Les liens familiaux semblent particulièrement forts et l'entraide au sein de la parenté est largement répandue : près de neuf personnes sur dix ont apporté de l'aide à l'un des membres de leur famille au cours de l'année ; une proportion équivalente a elle-même été épaulée par un proche dans la même période ; la très grande majorité de nos concitoyens se disent prêts à soutenir leurs parents si ceux-là devaient devenir dépendants en raison de leur grand âge.

* Fondation reconnue d'utilité publique qui mène des actions de lutte contre toutes les formes de dépendance liées au grand âge, à la maladie, aux handicaps ou à des situations d'illettrisme.

Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale