Savoirs implicites et compétence collective : la complexité de la mise à jour de l'indicible dans les études sur l'emploi et les compétences

P. Dubéchot - P. Le Quéau

Cahier de recherche N°C134

Résumé

La multiplication des travaux et articles sur l'évolution des emplois et des compétences dans le champ de l'intervention sociale traduit les enjeux forts qui apparaissent aujourd'hui au sein de ce secteur d'activité.
Au cours des travaux réalisés par le CRÉDOC depuis 1995 sur le thème de l'analyse des emplois de l'intervention, nous avons été confrontés à de nombreuses difficultés. En effet, les métiers et les emplois de ce secteur d'activité se sont forgés une identité professionnelle dans laquelle le travail ne se réduit pas à des tâches. La part de la personnalité constitue une dimension essentielle dans la façon de travailler.
Cette référence à la personnalité participe à créer "une zone d'ombre "sur la manière dont se construisent les compétences. Des notions telles que "le talent ", "l'art "qui émergent des discours des professionnels peuvent s'inscrire dans une logique de mystification consciente ou inconsciente, elles peuvent aussi masquer un souci de distinction (le "secret "du métier) ou simplement une résistance à décrire son activité. Ce cahier de recherche tente de répondre à ces interrogations.
Par ailleurs, il aborde, à la suite de ces questions, comment se construit la compétence collective d'un service, d'une structure, quelles sont les conditions d'émergence de cette compétence collective dans un secteur marqué par la forte prégnance de la dimension personnelle dans le travail du professionnel de l'intervention sociale.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale