RMI : l'emploi creuse l'écart

P. Croutte - M. Legros - J.L. Volatier

4 pages Consommation & Modes de Vie N°CMV67

Résumé

Parce que l'insertion est une affaire de longue haleine, le Crédoc a mis en place en 1990, à la demande de la Commission Nationale d'Evaluation, un échantillon permanent de 1 013 allocataires du RMI, interrogés tous les six mois. On dispose donc aujourd'hui d'un suivi statistique inédit sur dix-huit mois. La Commission Nationale vient de remettre ses conclusions dans un volumineux rapport destiné au Parlement.
Pour des raisons de délais, ce rapport n'a pu intégrer les tout derniers résultats issus de l'enquête réalisée en janvier 1992 qui, sans apporter de bouleversements majeurs, précisent certaines évolutions.
En laissant du temps au temps de l'insertion, on constate que :
- le taux de sortie du RMI a notablement progressé : pratiquement 1 allocataire sur 4 entré dans notre panel il y a 2 ans n'est plus au RMI (23.4%, soit 7% de plus qu'il y a 6 mois). Ce taux est inférieur à celui retenu par la Commission nationale d'évaluation pour l'ensemble des allocataires. En effet, les allocataires les plus récents et qui ne sont pas dans le panel du Crédoc, semblent sortis plus rapidement.
- le taux de signature d'un contrat d'insertion a sensiblement progressé, il atteint maintenant 33.1% (soit 5% de plus qu'il y a six mois). Pourtant, la notion même de contrat reste floue et beaucoup de ceux qui n'ont pas signé semblent aujourd'hui plus souvent s'y résigner. Un résultat préoccupant se confirme : il semble bien que, pour l'allocataire de "longue durée ", les perspectives de retour sur le marché du travail s'éloignent peu à peu.
Parallèlement à cette étude, l'enquête du Crédoc "Conditions de vie et Aspirations des Français "montre que, en dépit d'une légère détérioration, l'opinion publique dans son ensemble reste très majoritairement favorable au RMI.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale