Retrouver un travail après un plan social - L'apport des cellules de reclassement

A.L. Aucouturier - M. Legros

4 pages Consommation & Modes de Vie N°CMV109

Résumé

Apparus lors des premiers chocs sur l'emploi, à la fin des années soixante-dix, les plans sociaux ont pour objet d'éviter les licenciements et de faciliter les reclassements. Au fil des années, et surtout depuis la loi Aubry de 1993, l'idée de reclassement est devenue centrale dans le négociation des plans sociaux. Chargées d'aider les salariés licenciés dans leurs démarches de recherche d'emploi, les cellules de reclassement sont au cœur de ces plans sociaux. Elles accueillent, informent, conseillent, proposent des offres d'emploi et des formations.
Afin d'évaluer l'efficacité de ces cellules, le ministère du Travail et des Affaires sociales (DARES) a demandé au Crédoc de réaliser une enquête sur leur fonctionnement et leur utilisation par les salariés licenciés ou menacés de l'être.
Les cellules de reclassement ne modifient pas de façon sensible les chances de retour à l'emploi de leurs bénéficiaires. Toutefois, par l'appui qu'elles peuvent apporter à la définition de projets professionnels ou à la collecte des offres d'emploi, elles peuvent permettre à des personnes aux trajectoires professionnelles instables d'améliorer leur parcours.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale