Les Nudges ou le gouvernement des conduites 2.0

Jorg Muller

Cahier de recherche N°C340

Résumé

Au cours des deux dernières décennies, les politiques publiques ont accordé une place de plus en plus importante aux comportements individuels. La réflexion sur le « gouvernement des conduites » est devenue charnière dans l’architecture de l’action publique. Cette nouvelle approche tient compte d’un changement de paradigme dans les sciences sociales.

Pour agir sur les comportements des individus, les pouvoirs publics disposent traditionnellement de plusieurs types d’outils : les campagnes d’information et de sensibilisation, la taxation, l’incitation financière, la législation (interdiction, régulation) et l’exemplarité institutionnelle ou politique (commande publique). Un sixième registre d’action publique se développe depuis une dizaine d’années : les Nudges ou « coup de coude/ coup de pouce ». Ce concept, théorisé par Cass Sunstein et Richard Thaler en 2008, suppose que les changements de comportement ne passent pas uniquement par la contrainte et la sanction mais peuvent se produire grâce à une forme d’incitation implicite, subliminale ou inconsciente. L’idée est donc d’infléchir de manière douce et suggestive les comportements individuels pour les faire coïncider avec l’intérêt public.




Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale