Les français souhaiteraient maintenir leur niveau de consommation

J.L. Volatier - A. Collerie de Borely

4 pages Consommation & Modes de Vie N°CMV104

Résumé

La dernière enquête du Crédoc sur la consommation montre que les aspirations des français ont changé sensiblement en fin d'année 1995. Au deuxième trimestre 1995, le taux d'épargne a atteint selon les prévisions de l'INSEE plus de 14%, niveau record depuis dix ans. Le ralentissement de la croissance des revenus au quatrième trimestre et les anticipations négatives des ménages sur leurs revenus futurs devraient logiquement conduire à un renforcement de l'épargne de précaution.
Or, on assiste aujourd'hui à un changement d'attitudes. En effet, aux dires des Français, entre épargne et consommation, le choix n'est plus si tranché.
L'épargne apparaît moins attractive et les souhaits de consommer s'expriment davantage. Bien entendu, si les ménages mettaient en pratique ces intentions, cela pourrait soutenir quelque peu la croissance économique du premier semestre de 1996. Les décisions prises récemment par le gouvernement s'inscrivent en tout cas dans ce sens. Toujours plus pessimistes, les Français apparaissent décidés à maintenir au mieux leur niveau et leurs conditions de vie.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale