Les exploitations agricoles à faibles revenus
Se maintenir au prix de conditions de vie difficiles

Christine Olm

4 pages Consommation & Modes de Vie N°CMV155

Résumé

Dans 40 % des exploitations agricoles françaises, le revenu agricole ne permet ni aux chefs d'exploitation ni à leurs éventuels aides familiaux non salariés de bénéficier d'une rémunération supérieure au SMIC. Si les caractéristiques de ces exploitations sont connues, en revanche, peu de données étudient l'ensemble des revenus du foyer et les conditions de vie des ménages concernés.
Le ministère de l'Agriculture et de la Pêche a demandé au CRÉDOC la réalisation d'une enquête permettant de mieux connaître les conditions de vie des chefs d'exploitation à faibles revenus agricoles, notamment de ceux vivant sur de petites exploitations. Les résultats de l'enquête montrent la difficulté, pour ces foyers d'agriculteurs, d'échapper à la pauvreté. Pour autant, rares sont ceux qui songent à quitter l'exploitation. Le coût généralement faible du logement, associé à un certain confort, le sentiment que les conditions de vie sont plus favorables en milieu rural qu'en milieu urbain, le choix pour la profession d'agriculteur ou l'incapacité d'avoir un projet professionnel différent, peuvent alors expliquer cette persévérance au prix d'un très faible niveau de vie et même, pour une minorité, de situations de pauvreté sévères.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale