Les difficultés de recrutement concernent aussi les cadres

Laurent Pouquet

4 pages Consommation & Modes de Vie N°CMV184

Résumé

Pour la quatrième année consécutive, l'Unédic a confié au CRÉDOC la réalisation de l'enquête nationale sur les Besoins en main-d'œuvre (BMO) portant sur le recensement des projets de recrutement des entreprises pour l'année 2005, qu'il s'agisse de créations de postes, de remplacements ou d'embauches de personnel saisonnier. Cette enquête est une initiative de l'Unédic, réalisée avec l'aide du CRÉDOC et de l'ensemble des Assédic.
Les résultats de l'enquête montrent que le nombre de projets de recrutement (1185500 au total) s'inscrit en légère baisse en 2005 (-1,5 %). La contraction des intentions d'embauche est particulièrement sensible dans le commerce alors qu'elles se redressent dans l'industrie après deux années difficiles. Les activités de services aux entreprises bénéficient de la poursuite du mouvement d'externalisation de certaines fonctions (conseil, assistance informatique, ingénierie... ). Les fonctions d'encadrement bénéficient de perspectives plus favorables en 2005 même si les intentions d'embauche n'ont toujours pas retrouvé le niveau atteint en 2002.
L'enquête montre en outre que 45 % des embauches sont jugées difficiles à réaliser par les employeurs, notamment dans le BTP, le domaine médico-social et plusieurs spécialités industrielles. Les difficultés de recrutement sont également ressenties de façon plus aiguë dans les petites unités et dans les bassins d'emploi à faible densité économique.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale