Les automobilistes se disent prêts à agir pour limiter la pollution de l'air

Georges Hatchuel - Jean-Pierre Loisel

4 pages Consommation & Modes de Vie N°CMV125

Résumé

De tous les problèmes liés à l'environnement, celui qui suscite aujourd'hui le plus d'attentes d'interventions, collectives ou individuelles, est de loin "la réduction de la pollution atmosphérique". Une enquête réalisée par le CRÉDOC en 1997, à la demande de l'ADEME, met en évidence que cette préoccupation n'est pas de pure forme.
La quasi-totalité de nos concitoyens sont en effet convaincus que la pollution de l'air présente des risques pour la santé. Et pas seulement pour la santé " des autres" : 45% des Français déclarent qu'eux-mêmes, ou une personne de leur proche entourage, ont subi des troubles liés à la pollution atmosphérique.
C'est certainement à cette conscience aiguë du danger qu'il faut rattacher les attitudes très compréhensives des automobilistes à l'égard du problème : 87 % d'entre eux se déclarent prêts à abandonner leur véhicule les jours de pics de pollution. Une nette majorité se dit même prête à le faire de son plein gré, sans même que les pouvoirs publics ne les y obligent. Il y a là le signe d'une profonde évolution des opinions des conducteurs dans le sens d'un plus grand respect de l'environnement.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale