L'enseignement libre : choix de conviction mais aussi de pragmatisme

Delphine Chauffaut - Christine Olm - Marie-Odile Simon

4 pages Consommation & Modes de Vie N°CMV183

Résumé

L'enseignement privé scolarise chaque année environ 17 % des élèves de l'Hexagone, tous niveaux confondus. Cependant, le nombre d'élèves concernés par cet enseignement, à un moment ou à un autre de leur scolarité est plus élevé, certains effectuant des aller et retour entre privé et public. Contrairement aux préjugés habituellement véhiculés, la population qui fréquente l'enseignement privé, comme les motivations qui la guident, peuvent être très diversifiées. à la demande de l'Union Nationale des Associations de Parents d'élèves dans l'Enseignement Libre, le CRÉDOC a réalisé une enquête auprès de parents scolarisant au moins un de leurs enfants dans l'enseignement privé. Les résultats montrent qu'effectivement, les motivations de chaque famille sont multiples et que leur expression est complexe. Elles s'articulent autour de deux grands pôles. Un premier réunit des familles (46 %) qui choisissent le privé d'abord par conviction, même si d'autres motivations peuvent entrer en ligne de compte. Un second pôle est constitué des 35% de parents qui font un choix basé sur des raisons pratiques, même s'ils peuvent être également convaincus de l'intérêt pédagogique de l'enseignement privé.
Ces résultats tendent à montrer que les critères philosophiques et religieux de choix d'un mode d'enseignement, qui semblaient prédominer dans les débats éducatifs des années 1980, cèdent une plus grande place à des approches aujourd'hui pragmatiques.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale