Le RMI et l'accès à l'emploi : quelques éléments de réflexion sur la situation française (et version anglaise)
(Reprise d'un article paru dans la revue
Travail et Société, n°16/2 - 1991)

M. Legros - B. Simonin

Cahier de recherche N°C32

Résumé

L'originalité du RMI, par rapport aux modèles étrangers, est supposé provenir du volet d'insertion. Le dispositif ne se contente pas de fournir une aide financière à ceux qui en ont le plus besoin, il est censé aussi leur proposer les soutiens nécessaires pour qu'ils puissent réussir leur intégration économique et sociale. Au moment du vote de la loi, il est certain que ce volet insertion du RMI était lion d'être maîtrisé et recelait beaucoup d'ambiguïtés qui n'ont d'ailleurs pas toutes disparu aujourd'hui.

On ne savait pas, a priori, quelle serait la composition exacte de la population bénéficiant du RMI, mais on était sûr que presque personne n'aurait un emploi stable à temps plein et que la proportion de ceux qui exerceraient une activité, même précaire et à temps partiel, serait assez faible.

Les usagers du RMI peuvent s'appuyer pour leur intégration professionnelle, sur quatre mesures :

  • Les aides diverses à la définition d'un projet professionnel et l'apprentissage des techniques de recherche d'emploi,
  • Les actions d'insertion et de formation AIF,
  • Le contrat Emploi Solidarité,
  • Le contrat de retour à l'emploi dans les entreprises.

A partir des données fournies par le panel RMI - CRÉDOC et l'examen des différentes mesures en faveur de l'emploi, cet article montre que si le dispositif d'aide à l'intégration économique et sociale qui accompagne le versement de l'allocation au titre du revenu minimum d'insertion, n'a pas empêché que, deux ans après les débuts du RMI en France, une nette majorité des usagers désireux de retravailler soit toujours sans perspective d'emploi durable, on a pu proposer à une fraction non négligeable d'entre eux des stages de formation ou des formes d'emploi atypiques qui doivent constituer une étape importante dans un processus de retour progressif à l'emploi. Dans cette perspective, qu'il suffit de laisser du temps au dispositif actuel pour qu'il devienne plus performant.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale