Le regard des Français sur les quartiers sensibles

Jörg Müller, Nelly Guisse

Sourcing Crédoc N°Sou2020-4778

Résumé

Ce rapport d'étude réalisé pour le CGET aborde les sujets suivants:


Première partie - Vivre dans un quartier « sensible » en 2018

  • Un Français sur douze estime vivre dans un quartier « sensible » : des ménages précaires
  • Quatre Français sur dix ont un lien ponctuel ou indirect avec des quartiers « sensibles » : des ménages plutôt privilégiés
  • En moins de dix ans, une nette augmentation de la part des Français qui n’ont aucun lien avec les quartiers « sensibles »

Deuxième partie - Le regard porté sur les quartiers « sensibles » : des territoires avant tout marqués par la délinquance

  • Des quartiers vus comme dangereux
  • La perception des quartiers comme territoires délaissés
  • Pour une minorité, des terres d’immigration
  • Des quartiers considérés comme ayant un potentiel de développement, mais moins souvent qu’en 2009

Troisième partie - Une attente forte d’intervention de l’Etat pour endiguer la dégradation de la situation des quartiers « sensibles »

  • Une majorité des Français estime que la situation dans les quartiers « sensibles » s’est plutôt dégradée
  • L’Etat, un levier vu comme nécessaire pour le changement pour près de neuf Français sur dix

Quatrième partie - La construction des représentations sur les quartiers sensibles

  • Les journaux télévisés, première source d’information sur les quartiers « sensibles »
  • Un regard qui se construit au travers des discours médiatiques, pondérés par l’expérience personnelle quand elle existe
  • Une typologie des opinions et de leur construction

Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale