Le logement, un des chemins de la précarité

D. Bauer - P. Dubechot - M. Legros

4 pages Consommation & Modes de Vie N°CMV48

Résumé

Une récente enquête du Crédoc (voir "Consommation et modes de vie "n°46) a montré que près de 40% des ménages considèrent, actuellement, que leurs dépenses de logement représentent une lourde charge ; pour les 325 000 ménages bénéficiaires du Revenu Minimum d'Insertion, cette dépense tend à devenir un gouffre où s'épuisent ressources et efforts.
En matière de logement social, les hivers froids et les étés chauds rappellent l'urgence des réponses à trouver. 1954, 1981, 1984, les mêmes évènements se répètent et montrent la détresse des personnes sans abri ou mal logées.
L'opinion publique émue s'indigne, favorisant la mise en place d'un plan, dont les effets sont souvent conjoncturels. Or les difficultés que rencontrent les plus démunis pour se loger résultent pour une large part d'une tension sur l'ensemble du marché du logement.
Ainsi lorsque dans le fichier préfectoral d'un département de l'est parisien, le nombre de mal logés s'élève à 30 000, celui des prioritaires à 4000, pour un total de 600 000 logements dont 183 000 HLM, l'ordre de grandeur apparaît nettement.
Des études du Crédoc réalisées dans trois départements de l'est parisien révèlent la diversité et la gravité des problèmes liés au logement pour les personnes à faible ressource.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale