L'attractivité des études de commerce et de gestion

B. Maresca - P. Leprince Ringuet

Sourcing Crédoc N°Sou1996-969

Résumé

Les grandes écoles de commerce et de gestion (réseau des ESC) sont confrontées depuis 1992-93 à un retournement de tendance qui se traduit par une baisse sensible du nombre des élèves choississant la voie des classes préparatoires économiques (les "prépas HEC"), mais aussi du nombre des élèves se présentant au concours de ces écoles.
Des entretiens qualitatifs ont été réalisés à Paris et dans des villes de province auprès de proviseurs, de professeurs et de conseillers d'éducation et d'orientation dans les lycées concernés par les filières économiques (Terminales ES, classes préparatoires aux ESC). L'investigation a ensuite été élargie par l'interrogation d'un échantillon de 600 lycéens et étudiants. Cette enquête a été menée au cours du mois de décembre 1995, auprès de jeunes qui étaient en situation d'envisager une orientation vers les ESC, ou qui pouvaient dresser un bilan sur ce qui avait pesé dans leurs arbitrages d'orientation vers ce domaine de formation.
Cette étude permet d'analyser les mécanismes de l'orientation au lycée, entre la seconde et la terminale, et de préciser l'influence des différents acteurs de l'orientation. L'attractivité des études de commerce a été comparée à celle des études scientifiques ; les motivations des élèves optant pour les classes préparatoires ont été confrontées à celles des étudiants choisissant les filières universitaires (IUT, facultés).
Les conclusions de l'étude mettent en évidence les facteurs qui pèsent sur l'attractivité des études de commerce : le jeu des coefficients au bac qui déterminent les choix d'orientation, la question des débouchés dans les métiers du commerce.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale