Durée du travail et conflits entre vie personnelle et vie professionnelle

F. Berthuit - J.-L. Volatier

Cahier de recherche N°C45

Résumé

Ce travail se situe dans le cadre des recherches de confrontation des perceptions des conditions de vie aux situations objectives.

A partir des déclarations des enquêtes du système "Aspirations et conditions de vie", une durée annuelle de travail a été calculée en utilisant les durées hebdomadaires de travail déclarées et les durée de vacances.

Cette investigation montre en premier lieu que la durée annuelle de travail est très liée aux caractéristiques socio-démographiques, en particulier à la profession exercée et au statut professionnel. Elle diffère aussi nettement entre hommes et femmes.

En revanche, la fréquence de la perception de conflits entre vie professionnelle et vie personnelle augmente peu quand la durée du travail s'élève et reste étonnamment constante en-dessous d'un seuil de durée de travail élevé (1900 heures annuelles environ). Ce phénomène s'explique en partie par le fait que le lien entre durée de travail et perception de conflits diffère sensiblement entre hommes et femmes et selon la présence d'enfants.

Il reste que pour une durée de travail donnée, la perception donnée, la perception de conflits est principalement liée à des troubles psychologiques ou à des difficultés budgétaires.

Finalement, il semble que beaucoup d'actifs adaptent leur temps de travail ou leurs activités et engagements extra-professionnels pour éviter des conflits trop fréquents, ce qui explique ici la faiblesse des liens entre perceptions et réalités objectives.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale