Commerce : La périphérie rafle la mise... mais les villes centres et le rural se portent bien

Philippe Moati

4 pages Consommation & Modes de Vie N°CMV185

Résumé

La naissance des grandes surfaces et des centres commerciaux a conduit, à partir des années 1960, à une profonde transformation de la géographie du commerce, au profit des zones périphériques et au détriment des centres villes. La volonté des acteurs publics locaux d'assurer un développement équilibré de l'appareil commercial, l'évolution des comportements des consommateurs mais aussi les nouvelles stratégies des distributeurs concourent aujourd'hui à infléchir cette dynamique.
Une étude du CRÉDOC sur l'évolution de la géographie du commerce depuis 1990 confirme que, en phase avec l'étalement de l'habitat au-delà des villes, ce sont les périphéries des grandes agglomérations (première et deuxième couronnes) qui bénéficient le plus du développement de l'appareil commercial. Toutefois, le commerce des villes centres des grandes agglomérations redevient plus dynamique et le commerce en milieu rural, qui s'étiolait lentement, donne des signes de renaissance. De manière générale, un mouvement de déconcentration spatiale de l'emploi commercial est à l'œuvre.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale