Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Collection des Rapports

Mieux connaître les jeunes du Val d'Oise

Christine Olm - Marie-Odile Simon

N° R228 - Mars 2003

Thème(s) :
Conditions de vie / Société > Temps libre / Loisirs / Culture
Conditions de vie / Société > Éducation / Jeunes
Conditions de vie / Société > Habitat / Logement
Politiques sociales / Emploi > Famille / Politique familiale

Résumé :

L'étude confiée au CRÉDOC porte sur les modes de vie et les opinions des 15-24 ans du Val-d’Oise. Ce sont près de 500 jeunes qui ont été interrogés sur leurs conditions de vie (logement, lieu de naissance et situation par rapport à l’emploi des parents, situation par rapport aux études et au travail, pratiques de loisirs et de temps libres, santé, risques ressentis, perception de l’avenir et domaines d’action attendue).

Les jeunes valdoisiens apparaissent globalement satisfaits de leurs conditions de vie. Ils sont par ailleurs bien dans leur peau, satisfaits de leur état de santé, de leur vie de famille, de leurs relations avec les autres et globalement optimistes envers leur avenir.

Leurs principales craintes concernent les accidents de la circulation, les maladies sexuellement transmissibles notamment le SIDA. Leurs attentes en termes d’action sur le département concernent principalement l’emploi des jeunes et la diminution de la violence.

Les jeunes plus défavorisés, en particulier ceux issus d’un ménage dont le chef de famille est ouvrier, ou encore dont les deux parents sont nés à l’étranger, rencontrent des difficultés plus importantes. Ils sont nombreux à vivre en HLM (40%), disposent moins souvent d’une chambre individuelle, et sont plus nombreux à souhaiter changer de quartier ou de commune. Ils sont toutefois nombreux à être tout à fait satisfaits de leur vie de famille, et à ne pas souhaiter quitter le domicile parental.

Par ailleurs, ils entrent plus tôt dans la vie active, et lorsqu’ils ont un emploi, il est courant qu’il ne corresponde pas à ce qu’ils ont envie de faire. Leurs pratiques de loisirs se caractérisent par une sociabilité plus faible que celles des jeunes issus d’autres catégories socioprofessionnelles. Ils sont moins nombreux à avoir des activités culturelles, ils consacrent un temps important au petit écran. Lorsqu’ils rencontrent leurs amis, ils sont plus nombreux à privilégier la rue, les lieux publics.

188 pages - 42 €

Mots-clés : jeunes - temps libre - loisirs - logement - santé - conditions de vie

commander commander


retour