Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Collection des Rapports

L'accueil en urgence des personnes en difficulté : enquête 1997

I. Aldeghi - P. Le Quéau - M.-O. Simon

N° R188 - Février 1998

Thème(s) :
Conditions de vie / Société > Habitat / Logement
Politiques sociales / Emploi > Chômage / Publics en difficulté / Dispositifs sociaux

Résumé :

Depuis cinq ans, à la demande de la Fédération Nationale des Associations d'Accueil et de Réadaptation Sociale (FNARS), le CRÉDOC mène, avant l'hiver, une enquête téléphonique auprès des acteurs de terrain sur le bilan de l'année précédente et les perspectives d'accueil et d'hébergement pour l'année à venir. Les personnes consultées peuvent être considérées de par leur position institutionnelle et leur connaissance du terrain comme des " experts " de l'urgence dans leur département.

La première enquête, en 1993, avait révélé l'inquiétude des experts face à la montée des demandes d'accueil et d'hébergement en urgence. Depuis, chaque année, les experts sont de moins en moins nombreux à trouver que la demande s'accroît. Dans le même laps de temps, l'ensemble des réseaux professionnels et associatifs se sont mobilisés autour de l'accueil et de l'hébergement d'urgence. Ces efforts de coordination se sont couplés avec un accroissement des capacités d'accueil et d'hébergement. Les méthodes de prise en charge se sont diversifiées : accueil de jour, accueil de nuit, mais aussi numéro vert, antenne mobile, ... Finalement, une majorité d'experts pense cette année que le réseau d'accueil est quantitativement capable de faire face à la demande, même s'ils sont un peu moins enthousiastes qu'en 1996.

Si le réseau semble avoir une capacité d'accueil suffisante, il est loin de bien couvrir tous les besoins. Certaines populations, toujours les mêmes, restent en dehors du dispositif de prise en charge et le réseau n'apparaît pas bien adapté aux spécificités de tous les publics. Au premier rang de ces personnes pour lesquelles n'existe pas de réponse, comme l'année dernière, on trouve les jeunes (entre 18 et 25 ans), les marginaux (c'est-à-dire, le plus souvent, les SDF, les "clochards") et ceux qui souffrent de "troubles psychiatriques".

Et si les professionnels se sentent armés pour répondre aux besoins élémentaires qui constituent encore l'essentiel des demandes ( un lit, un repas, des vêtements ou même des soins), ils s'estiment encore démunis pour répondre à des demandes fondamentales, telles que l'accès à un logement durable ou l'accès à un emploi ou une formation.

127 pages - 27,44 €

Mots-clés : hébergement d'urgence - précarité - pauvreté - foyers d'hébergement

commander commander


retour