Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Consommation & Modes de Vie

Propriétaires, locataires : une nouvelle ligne de fracture sociale
Homeowners / tenants : a new social division has emerged

M. Babès - R. Bigot - S. Hoibian

N° 248 - Mars 2012

Thème(s) :
Conditions de vie / Société > Valeurs / Croyances / Modes de vie
Conditions de vie / Société > Habitat / Logement
Économie / Marchés > Argent / Banque / Pouvoir d'achat

Résumé :

Les quinze dernières années ont été marquées par une hausse des prix de l’immobilier largement déconnectée de l’évolution des revenus des ménages. Entre 1996 et 2011, les prix des logements anciens ont été multipliés par 2,5 et les loyers par 1,6, tandis que le revenu était multiplié par 1,5.
Les travaux menés par le CRÉDOC montrent qu’au-delà des vacances, des loisirs et de la culture, les dépenses de logement empiètent sur des postes moins attendus comme le transport, l’équipement du foyer ou même l’alimentation et la santé. Les familles avec enfants, notamment les familles nombreuses et monoparentales, sont particulièrement touchées : leur «surface de vie» stagne ou diminue alors que celle des ménages sans enfant augmente. L’augmentation de la valeur des logements a aussi eu pour conséquence de creuser le fossé entre les propriétaires, qui jouissent d’un patrimoine s’appréciant de jour en jour, et les locataires, qui se sentent de plus en plus vulnérables et déclassés socialement.
De fait, le rêve de nombre de nos concitoyens de devenir un jour propriétaire cède aujourd’hui la place au souhait de bénéficier de conditions de logement confortables à un coût raisonnable.

Abstract :

In the past fifteen years, real estate prices in France have excessively increased compared with the households incomes.
From 1996 to 2011, the prices of the older buildings were multiplied by 2.5, the rents by 1.6 while households incomes were multiplied only by 1.5.
A recent research of the CREDOC shows that the financial weight of housing spending reduce not only leisure and vacation spendings but also transport, home, health and food budgets.
Families with more than two kids and single-parent families are particularly affected : in the last few years, their house surface has not increased or has even decreased whereas the surface of no-kids families has increased.
The growth of house value has also created a gap between homeowners and tenants : homeowners can see their property value constantly grow while tenants feel more and more vulnerable and socially dropped.
Because of this situation the traditional French dream of owning his house has been overridden by the will of living in a comfortable and not too expensive place.

Follow our Web flow in english

4 pages - 4.57 €

Mots-clés : logement - habitat - propriété - pouvoir d'achat - pauvreté - précarité - maison individuelle - qualité du logement - crise

commander commander   |  téléchargement au format PDF télécharger gratuitement


retour