Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Consommation & Modes de Vie

Le modèle alimentaire français contribue à limiter le risque d'obésité
The French dietary pattern helps to limit the risk of being fat

G. Tavoularis - T. Mathé

N° 232 - Septembre 2010

Thème(s) :
Conditions de vie / Société > Valeurs / Croyances / Modes de vie
Consommation > Consommation alimentaire
Politiques sociales / Emploi > Santé

Résumé :

La prise de poids est souvent mise en relation avec de mauvaises habitudes alimentaires et la faiblesse de l’activité physique. Pourtant, plusieurs enquêtes sur les comportements alimentaires effectuées en France par le CRÉDOC montrent que notre relation à l’alimentation évolue très lentement. Le modèle alimentaire français reste une véritable institution malgré les contraintes liées au monde du travail, à la crise du modèle familial traditionnel et à la simplification des repas constatée depuis de nombreuses années. Ce modèle (repas structurés pris à des heures régulières et comportant plusieurs plats) s’oppose notamment au modèle en cours aux États-Unis, un pays où l’alimentation hors repas est privilégiée et où la proportion de personnes obèses est nettement plus élevée : elle atteint 26,9 % de la population adulte contre 14,5 % en France. Donner davantage d’importance au modèle alimentaire et à la tradition culinaire ne serait-il pas un moyen de se préserver de l’obésité ? Les comparaisons réalisées par le CRÉDOC entre les consommateurs français, européens et américains permettent de le penser.
Abstract :
Unbalanced diet and poor physical activity often lead to put on weight.
Several surveys made by the CREDOC show that the relationship between people and food is slowly changing in France.
The French pattern of dietary behaviour remains an institution although ways of life are changing because of the traditional family evolution, working pressures and a simplification of meals.
This pattern is very different from the American one. In France, everyday people eat at the same time and meals are made of several courses while in the United States, people tend to eat more outside the traditional meal times, and the proportion of fat people is more important than in France (26.9% of the adult population vs. 14.5% in France).
Reinforcing the French dietary pattern and food traditions might be a good way to protect people from being too fat as shown by several comparisons between European and American people.

Follow our Web flow in English

4 pages - 4.57 €

Mots-clés : alimentation - consommation alimentaire - nutrition - repas - consommation - obésité

commander commander   |  téléchargement au format PDF télécharger gratuitement


del.icio.us

retour