Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Cahier de Recherche

Les secondes vies des objets : les pratiques d'acquisition et de délaissement des produits de consommation
What are the practices which favor the “second life” of objects ?

I. Van de Walle - P. Hébel - N. Siounandan

N° C290 - Janvier 2012

Thème(s) :
Conditions de vie / Société > Valeurs / Croyances / Modes de vie
Consommation > Comportements de consommation

Résumé :

La crise économique constitue une période à la fois propice à la remise en cause de notre modèle de consommation et défavorable au niveau de vie des franges de la population les plus fragiles. Dans ce contexte, l’attente de l’usage plutôt que la propriété s’est diffusée.
La part des consommateurs déclarant avoir déjà vendu un produit d’occasion sur Internet s’élève à 34% en 2011 contre seulement 16% en 2007. La location, le prêt, le don ou encore le recyclage, la transaction d’occasion entre particuliers sont autant de pratiques favorables à la seconde vie des objets.
Après avoir défini le concept de seconde vie de l’objet, notre analyse vise à mesurer l’ampleur de cette pratique selon le type de produit puis, à en identifier les déterminants socio-démographiques.
Ainsi, l’enquête confirme l’extrême diversité des pratiques d’acquisition et de délaissement. Au contraire du téléphone portable et de l’ordinateur, l’automobile, les vélos et les livres se présentent comme des produits de consommation caractérisés par de fréquentes secondes vies .
D’autre part, le faible niveau de ressources financières et/ou le sentiment de ne bénéficier d’aucune aisance financière, l’adhésion à la norme écologique, le fait d’habiter en milieu urbain, mais également la jeunesse et/ou la génération, encouragent l’adoption de pratiques d’usage favorables à la seconde vie des objets et a priori plus « durables ».

Abstract :

The recent economic crisis has consequences on life conditions of the most precarious populations and is also an opportunity to question our consumption pattern. In this context using vs. owning is becoming a more spread reality.
In 2011, 34% of consumers declared they have already sold a second hand object on the Internet while they were only 16% in 2007. Renting, lending, giving or recycling and selling second hand goods are practices which favor the “second life” of objects.
Once the term of second life has been clearly defined, our analysis measures this practice for several kinds of goods and identifies its socio-demographic determinants.
Thus, this survey shows how diversified the ways to acquire and get rid of goods are.
Contrary to mobile phones and computers, automobiles, bikes and books often have a second life. Besides, it appears that a low income, the feeling of an uncomfortable financial situation, the support to ecological standards, an urban life, but also youth and/or generation, favor second life and more sustainable practices.

Follow our Web flow in English

87 pages - 24 €

Mots-clés : marché de l'occasion - consommation - produits d'occasion - modes de vie - consommation engagée

commander commander   |  téléchargement au format PDF télécharger gratuitement


del.icio.us

retour