Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Collection des Rapports

La perception des politiques de la famille,
Rapport triennal

L. Clerc - G. Hatchuel

n° R101 - Juillet 1991

Thème(s) :
Politiques sociales / Emploi > Famille / Politique familiale
Politiques sociales / Emploi > Chômage / Publics en difficulté / Dispositifs sociaux

Résumé :

Ce rapport fournit une exploitation approfondie de certains résultats des dernières phases (1987 à 1990) de l'en quête "conditions de vie et Aspirations des Français" sur la famille et sur la politique familiale. Trois questions y sont particulièrement abordées:

- Le nombre d'enfants considéré comme idéal. L'exploitation des réponses fournies à cette question de puis 13 ans montre que cet indicateur subjectif de descendance finale idéale évolue parallèlement à descendance finale réelle. L'analyse menée souligne la forte stabilité de cet indicateur depuis 1978, laisse penser que l'indice conjoncturel de fécondité pourrait peut-être remonter dans les prochaines années et montre que les facteurs économiques semblent peu jouer, au contraire du niveau de formation initiale ou de la profession, dans l'expression du nombre idéal d'enfants.

- L'âge limite du droit aux allocations familiales. L'étude met en évidence l'existence d'une forme de consensus recouvrant presque toutes les catégories sociales, pour reconnaître que certaines situations - le suivi d'études d'abord, le chômage ensuite - doivent donner droit à des allocations familiales jusqu'à un âge relativement avancé (21 ans environ).

- Les perceptions de la politique familiale. L'analyse typologique menée montre que les groupes de population pour lesquels les prestations familiales doivent jouer un rôle significatif de redistribution sociale sont largement majoritaires en France. D'ailleurs, on relève que les opinions sur les prestations familiales apparaissent peu liées aux attitudes que l'on exprime sur des sujets tels que la famille, le mariage ou le nombre d'enfants. Elles semblent plutôt être partie prenante d'un ensemble d'attitudes générales, de jugements que chacun porte sur la société, sur son fonctionnement et sur son efficacité à répondre à une certaine attente de solidarité qui paraît aujourd'hui dominer dans une majorité de la population.

165 pages - 39,64 €

Mots-clés : famille - politique familiale - prestations familiales - caisse d'allocations familiales - pauvreté

commander commander


retour