Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Cahier de Recherche

Le consumérisme scolaire et la ségrégation sociale des espaces résidentiels

Bruno Maresca

N° C184 - Mars 2003

Thème(s) :
Conditions de vie / Société > Éducation / Jeunes
Conditions de vie / Société > Habitat / Logement

Résumé :

Cette réflexion sur le consumérisme scolaire et son influence sur la ségrégation des espaces résidentiels prend appui sur une analyse du contexte francilien réalisée à la demande de la Direction Régionale de l'Équipement d'Ile-de-France et qui a bénéficié de la collaboration des trois académies de Paris, Créteil et Versailles. Elle présente d'abord un cadrage général sur les transformations du contexte scolaire depuis vingt ans et s'interroge sur le sens donné par les médias et les experts à l'idée du consumérisme scolaire. On s'appuie ensuite sur cinq analyses monographiques de communes franciliennes (Paris XIXème, Aubervilliers, Alfortville, Cergy, Poissy) pour explorer la réalité des phénomènes d'évitement des collèges publics. Enfin, l'analyse statistique plus générale des inégalités territoriales en Ile de France sert à mettre en évidence les phénomènes ségrégatifs qui pèsent sur le fonctionnement du système scolaire.

L'analyse typologique des communes franciliennes montre que plus les communes sont denses, plus leur population est différenciée sociologiquement, et plus leurs collèges et leurs lycées présentent des situations contrastées au regard de l'origine sociale des élèves, du niveau de réussite scolaire et du profil des enseignants. Le cumul de ces différences alimente la différenciation de l'image des établissements scolaires au sein d'une même commune. La rumeur et les échos qu'en donnent les médias précipitent les familles dans une course aux établissements les plus côtés ou les mieux tenus.

A partir des sites étudiés, on peut estimer qu'en Ile-de-France le verrouillage de la sectorisation pratiquée par les rectorats contient dans une large mesure la fuite vers d'autres collèges publics que celui du secteur de résidence des familles. Mais le constat quantitatif moins catastrophique qu'on le pense généralement masque un bilan qualitatif beaucoup moins favorable. La fuite vers le privé, plus facilement identifiable, montre qu'elle concerne principalement des " têtes de classes ". Ce phénomène renforce, pour les familles, le sentiment d'un accroissement de la compétition scolaire. Et pour les parents les plus préoccupés des chances de réussite scolaire, les stratégies d'évitement s'engagent de plus en plus tôt, dès le primaire. On peut craindre que les processus de sélection aujourd'hui officiellement admis pour accéder au lycée ne contribuent à déstabiliser l'enseignement primaire jusque là à l'abri des phénomènes de compétition scolaire.

102 pages - 28 €

Mots-clés : école - carte scolaire - éducation - inégalités - ségrégation spatiale - collège

commander commander


retour