Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Cahier de Recherche

Mobilité professionnelle des salariés du secteur social et médico-social

Patrick Dubéchot

N° C183 - Janvier 2003

Thème(s) :
Politiques sociales / Emploi > Travail / Métiers / Formation professionnelle
Politiques sociales / Emploi > Santé

Résumé :

Ce cahier de recherche, mené en collaboration avec le Laboratoire étude, recherche, formation en action sociale (LERFAS), exploite des données issues de l'enquête postale réalisée dans le cadre du Contrat d'étude prospective du secteur social et médico-social, sous l'angle des trajectoires et de la mobilité des salariés.

Une partie du questionnaire postal renseigné par 1000 établissements du secteur social et médico-social visait à reconstituer l'itinéraire professionnel des salariés. Il leur était demandé notamment de fournir la liste des emplois occupés dans ou hors du secteur social et médico-social depuis la fin de leur scolarité (intitulé, type d'employeur, date de début et de fin d'exercice).

Au vu des trajectoires, on constate que la formation, notamment lorsqu'elle débouche sur une qualification professionnelle, joue un rôle considérable. Entrer dans le travail social en exerçant un métier avec la qualification requise n'offre pas les mêmes possibilités de promotion, aussi bien en termes de temps que d'évolution, qu'une entrée sans qualification. Les parcours avec des difficultés d'insertion dans le secteur social se repèrent dans ce cas, pour quelques aides médico-psychologiques ou éducateurs. L'obtention d'une qualification stabilise ces parcours dans une profession, mais pas forcément dans un établissement.

En ce qui concerne les directeurs, dont les trajectoires ont pu être traitées de manière approfondie, une différence se manifeste selon les secteurs d'activité. Le secteur de la petite enfance se différencie nettement. La position de directeur est le fait de professionnels, en particulier de puéricultrices, qui accèdent très rapidement à des postes de direction. Le secteur des personnes âgées connaît lui aussi, mais dans une moindre mesure, des différences notables avec le reste des autres secteurs d'activité.

Le recrutement d'un directeur ayant occupé déjà antérieurement cette fonction est minoritaire. Ils sont 107 à pouvoir afficher cette expérience professionnelle. Les autres ont pu occuper différents postes, y compris d'encadrement. Il en ressort que l'accès à un poste de direction s'opère donc le plus souvent du fait d'une mobilité professionnelle, et en tout état de cause d'une mobilité ascendante.

70 pages - 16 €

Mots-clés : médico-social - mobilité professionnelle - action sociale - travailleurs sociaux

commander commander   |  téléchargement au format PDF télécharger gratuitement


retour