L entrepreneuriat féminin dans les quartiers populaires
Analyses autour de l objectif de 40% de femmes parmi les créateurs d entreprise résidents des quartiers de la géographie prioritaire

I. Van de Walle - I. Aldeghi

Cahier de recherche N°C322

Résumé

L'entrepreneuriat est de plus en plus présenté comme une piste pertinente pour lutter contre le chômage et la dégradation de l'emploi salarié. Les femmes, touchées par le sous-emploi (temps partiel) et moins bien rémunérées que les hommes dans le salariat, ne représentent aujourd'hui que 30 % des créateurs d'entreprises. L'objectif d'atteindre 40 % en 2017 a été fixé par le Plan National pour l'entrepreneuriat féminin de 2013, puis étendu aux quartiers les plus pauvres dans le cadre de la politique de la Ville. Dans la continuité de ses travaux sur l'entrepreneuriat féminin, le CRÉDOC a consacré une recherche sur cet objectif. Elle est basée sur les résultats de l'enquête Emploi de l'Insee et sur une enquête du CRÉDOC auprès de 920 habitants des quartiers prioritaires de la future métropole Aix-Marseille-Provence financée par la Mission interministérielle Projet métropolitain et la Caisse des dépôts PACA.
Les femmes ne représentent aujourd'hui que 22 % des entrepreneurs des quartiers. Certes, les habitantes de ces quartiers aspirent presque autant que les hommes à créer une activité. Mais les aspirantes à la création ont un profil très éloigné de celui des femmes qui deviennent effectivement entrepreneures, à l'issue d'un processus très sélectif. Une forte mobilisation des pouvoirs publics et des structures d'accompagnement à la création paraît nécessaire pour que l'objectif de 40 % de femmes parmi les créateurs soit atteint.


Contact

142, rue du Chevaleret 75013 Paris
01 40 77 85 10

ligne 6 station Chevaleret
ligne 14 station Bibliothèque
RER C station Bibliothèque
Bus 27 arrêt Nationale