Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Collection des Rapports

Evaluation de deux dispositifs de microcrédit
Dispositifs expérimentaux de microcrédit pour les jeunes
Centres Communaux d Action Sociale de Besançon et Grenoble

A. Loones

N° R306 - Novembre 2013

Thème(s) :
Conditions de vie / Société > Éducation / Jeunes
Économie / Marchés > Argent / Banque / Pouvoir d'achat
Politiques sociales / Emploi > Chômage / Publics en difficulté / Dispositifs sociaux

Résumé :

Dans le cadre de l’appel à projet « expérimentations pour la jeunesse » lancé par le Haut-Commissaire à la Jeunesse en mai 2009, les Centres Communaux d’Action Sociale de Besançon et de Grenoble ont souhaité renforcer la sécurité des parcours des jeunes par une aide au projet sous forme de micro-crédit. Ces expérimentations reposent sur la mise en place d’un microcrédit assorti d’un accompagnement social et budgétaire assuré par une Conseillère en Economie Sociale et Familiale du CCAS de Besançon ou de Grenoble.
Le dispositif « Microcrédit pour tous » ouvert aux Grenoblois instaure un véritable droit au crédit bancaire et comporte un volet spécifique pour les jeunes. Deux originalités sont à noter : le taux est bonifié et le dispositif est adossé à deux banques, ce qui diversifie les modalités d’octroi et de fonctionnement.
Le dispositif « parcours projet », ouvert à l’origine aux Bisontins sans enfants, comporte un volet spécifique pour les jeunes. Le CCAS reste autonome dans l’octroi du prêt, qui est autofinancé sur fonds propres. Le microcrédit doit s’inscrire dans un projet d’insertion et propose un suivi social et budgétaire en parallèle. Par ailleurs, son taux d’intérêt est nul et il intervient en dernier ressort pour les jeunes qui ne peuvent bénéficier d’aucune aide ou microcrédit de droit commun. Il vise ainsi un public a priori plus fragile que les autres microcrédits.
L’évaluation de ces dispositifs s’est mise en place en septembre 2010 avec trois principaux objectifs : analyser l’impact du dispositif sur l’insertion socioprofessionnelle des jeunes ; analyser le partenariat développé tant avec d’autres porteurs de microcrédit qu’avec des prescripteurs potentiels et apprécier le positionnement du CCAS au sein de l’offre globale de financement.
Le CREDOC a mis en place une méthode qualitative s’appuyant sur des entretiens auprès des jeunes et des acteurs, le porteur de projet, les prescripteurs potentiels et les autres porteurs de microcrédit implantés à Besançon et Grenoble.

54 pages - 20 €

Mots-clés : jeunes - argent - crédit - action sociale - politiques sociales - niveau de vie - aide sociale - précarité - publics en difficulté

commander commander   |  téléchargement au format PDF télécharger gratuitement


retour