Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Collection des Rapports

Les conditions de vie des exploitants agricoles à faibles revenus

C. Olm - M-O Simon

N° R219 - Décembre 2001

Thème(s) :
Économie / Marchés > Argent / Banque / Pouvoir d'achat
Politiques sociales / Emploi > Chômage / Publics en difficulté / Dispositifs sociaux
Politiques sociales / Emploi > Travail / Métiers / Formation professionnelle

Résumé :

Cette étude montre la persistance de l'existence de bas revenus parmi les exploitants agricoles. Dans de nombreuses d'entre elles, le revenu agricole net par unité familiale de travail à temps plein est inférieur au salaire net d'un salarié agricole à temps complet payé au SMIC. Environ la moitié sont au régime d'imposition forfaitaire. Parmi ces dernières, 100 000 sont dans une situation difficile du fait d'une taille d'exploitation et d'un bénéfice financier faibles.

Plusieurs travaux se sont attachés à décrire les caractéristiques de ces exploitants agricoles. La plupart utilisent les données du réseau d'information comptable agricole. Ils ne disposent donc que de données financières, ou caractérisant l'exploitation, et se limitent aux exploitations professionnelles (et donc disposant d'une surface agricole utile supérieure à 12 hectares équivalent blé). Les exploitations les plus petites en sont exclues.

Ces travaux ne permettent pas d'étudier les conditions de vie précises des agriculteurs concernés. Le Ministère de l'Agriculture a donc souhaité mettre en place un programme d'étude pour combler ce manque d'information en réalisant une enquête auprès des exploitants. Il a ainsi confié au département Évaluation des Politiques Sociales du CRÉDOC une étude sur les conditions de vie des exploitants en difficulté.

Pour répondre aux interrogations du ministère, le CRÉDOC a interrogé 500 exploitants agricoles, disposant de faibles revenus.

La pauvreté des exploitants agricoles en difficulté apparaît au premier abord peu visible, dans la mesure où les conditions de logement, d'équipement et de confort sanitaire sont satisfaisantes et ne diffèrent que peu de celles de l'ensemble des agriculteurs. Ces conditions masquent l'existence de difficultés financières, l'absence de loisirs, la faiblesse de la sociabilité ou encore de l'accès aux soins. Près d'un exploitant enquêté sur dix fait face à des conditions de vie très dégradées.

164 pages - 40 €

Mots-clés : agriculture - agriculteurs - conditions de vie - pauvreté - revenus des ménages

commander commander


retour