Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Collection des Rapports

Les aménagements des rythmes scolaires

C. Henriot

N° R180 - Septembre 1997

Thème(s) :
Conditions de vie / Société > Éducation / Jeunes
Politiques sociales / Emploi > Famille / Politique familiale

Résumé :

Plusieurs expériences d'aménagement des rythmes scolaires sont tentées sur le territoire depuis le début de l'année scolaire. Au total, 170 sites pilotes se répartissent sur le territoire français, y compris les DOM-TOM ; 791 établissements scolaires, essentiellement privés, soit 100 000 enfants, la plupart en classes de primaire, sont concernés. Un Comité d'Évaluation et de Suivi des Aménagements des Rythmes Scolaires (CESARS) a été créé pour mener à bien l'évaluation de l'ensemble du dispositif expérimental. Ce comité a chargé le CRÉDOC d'une étude nationale auprès des écoliers et de leur famille, ayant pour objectif de décrire les représentations que parents et enfants ont des aménagements des rythmes scolaires.

Le CRÉDOC a interrogé par téléphone 767 enfants concernés en classes de CE2, CM1 ou CM2, et un de leurs parents, répartis dans 31 écoles pilotes représentant la diversité des aménagements actuellement mis en place. Un quart d'heure du questionnaire était consacré à l'enfant, vingt minutes environ au parent.

L'étude fait apparaître une satisfaction globale des parents et des enfants relativement au dispositif. Les aménagements des rythmes scolaires sont pour eux surtout synonymes de mise en place de nouvelles activités, dont ils apprécient en général la qualité. Les parents remarquent également fréquemment les changements d'horaires ou de répartition des jours d'école sur la semaine, changements qui les conduisent à modifier leur organisation. Les enfants comme les parents établissent peu de lien entre les nouveaux rythmes scolaires et l'évolution des résultats de l'enfant. En revanche, ils sont pour les adultes comme pour les écoliers à l'origine d'un plus grand plaisir à aller à l'école. Parents et enfants sont plus nombreux à percevoir une amélioration des relations à l'école lorsque les activités sont suffisamment nombreuses et regroupées sur des après-midi entières ; à condition que le nombre de demi-journées concernées ne soit pas supérieur à trois par semaine.

196 pages - 45,73 €

Mots-clés : école - rythmes scolaires - éducation - enseignement

commander commander


retour