Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Ouvrages réalisés avec la participation de collaborateurs du CRÉDOC

Connaissance et Mondialisation

Coordonné par Michel DELAPIERRE, Philippe MOATI, El Mouhoub MOUHOUD

ECONOMICA - Collection Mondialisation 2000

Préface de Marc HUMBERT

Thème(s) :
Économie / Marchés > Analyse sectorielle / Pratiques des entreprises


visuel

Les économies contemporaines sont marquées par deux changements structurels majeurs : l’accélération de la mondialisation et la montée du rôle du savoir et des connaissances dans les activités productives. Principaux fondements de la "nouvelle économie", connaissance et mondialisation entretiennent des relations complexes. Ainsi les produits intensifs en recherche-développement et à fort contenu en connaissances occupent une place croissante dans le commerce mondial de biens et de services. Les flux internationaux de technologie s’intensifient, que ce soit sous la forme de dépôts de brevets, de cessions de licences, ou d’alliances entre groupes mondiaux. Enfin, l’augmentation des flux de redevances issues de la propriété intellectuelle, l’essaimage de laboratoires de R&D à l’étranger par les firmes multinationales, l’accroissement de la mobilité internationale de la main-d’œuvre très qualifiée témoignent de cette interaction entre la mondialisation et l’économie basée sur la connaissance.
Dès lors, la spécialisation des nations repose de plus en plus sur la capacité de leurs systèmes d’innovation à créer et à maîtriser des compétences spécifiques. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication, en autorisant de nouvelles formes d’échange, accélèrent la globalisation des marchés. L’exacerbation de la concurrence incite les entreprises  à différencier leur offre par la  course à l’innovation. Les firmes multinationales, de plus en plus nomades, mettent les territoires en concurrence sur la base de leur aptitude à offrir un ensemble complexe de ressources favorisant le développement de leur capacité d’innovation. Ces nouvelles exigences contribuent aux processus de polarisation géographique des activités au profit des territoires les plus riches en ressources cognitives. La rencontre des processus de mondialisation et de  diffusion d’une économie fondée sur la connaissance appelle de nouvelles stratégies d’entreprise et le renouvellement des politiques industrielles et de développement local.

Réf: LI26, 252 pages - 22,71 €

Mots-clés : NTIC - stratégies des entreprises - marché - entreprises - innovation

commander commander


retour