Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Consommation & Modes de Vie

L'inégale diffusion des produits nouveaux dans l'équipement des ménages

R. Rochefort

N° 70 - Septembre 1992

Thème(s) :
Conditions de vie / Société > NTIC / Télécommunications / Médias
Consommation > Comportements de consommation

Résumé :

Les années 90 seront-elles marquées par la généralisation des biens d’équipement que sont le magnétoscope, le lave-vaisselle, et le four à micro-ondes ? Présents aujourd’hui dans moins d’un foyer sur deux, connaîtront-ils dans très peu de temps le même sort que le téléviseur et le réfrigérateur qui font désormais partie intégrante de presque tous les logements ?
Micro-ordinateur domestique, minitel, plaques vitro-céramiques, beaucoup moins diffusés encore, deviendront-ils indispensables à la vie domestique, à l’aube de l’an 2 000 ?
A partir des enquêtes du Crédoc, ce numéro de Consommation et Modes de vie apporte des éléments de réponses à ces questions en fournissant les dernières données chiffrées sur les taux d’équipement et sur les vitesses comparées de diffusion de ces biens qui sont loin d’être identiques.
En effet, si le revenu reste le premier des critères qui explique la variation des taux d’équipement selon les groupes de populationn il n’est pas le seul. Les facteurs culturels, professionnels et éducatifs, l’âge entrent en ligne de compte de façon complémentaire.
Un même produit peut sembler convenir à tous ou au contraire séduire certains groupes sociaux, tandis qu’il provoque de la méfiance dans d’autres catégories. Ainsi, le taux d’équipement en magnétoscope est-il le même chez les ouvriers et chez les cadres, alors que ces derniers disposent bien plus souvent d’un lave-vaisselle que les ouvriers.
Derrière les chiffres, se décèlent des évolutions dans les modes de vie :
- la frontière entre vie professionnelle et domestique se réduit. L’une et l’autre ne s’opposent plus aussi vivement qu’il y a vingt ans. Le travail n’est plus le lieu de l’aliénation subie et la vie privée celui du repos compensateur. La recherche de l’épanouissement de soi-même passe par un investissement dans son travail. Les objets rencontrés dans le lieu professionnel entrent peu à peu dans l’univers domestique : micro-ordinateur, minitel et, demain, télécopieur.
- le travail des femmes mais aussi l’individualisation des comportements changent le travail domestique. On assite au renouveau de la « cuisine » à la fois lieu de passage et pièce à vivre. Elle doit être fonctionnelle et permettre à chacun de vivre à son propre rythme au sein du foyer familial. Les repas sont courts et individualisés et souvent « destructurés ». Il faut chauffer, réchauffer et laver plus vite : micro-ondes, lave-vaisselle et, demain plaques de cuisson instantanée.
- la cohabitation des jeunes adultes avec leurs parents se prolonge. Il faut à la fois que le foyer familial s’adapte à leur attrait naturel à l’égard des produits nouveaux et à l’importance des loisirs. Respecter les différences de sensibilité et de génération conduit à l’équipement individualisé de chaque membre du foyer : multiplication des postes téléphoniques et des téléviseurs …et peut-être, demain, des magnétoscopes.

4 pages - 4,57 €

Mots-clés : consommation de biens durables - électroménager - nouvelles technologies - consommation

commander commander   |  téléchargement au format PDF télécharger gratuitement


retour