Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Consommation & Modes de Vie

Le bien-être progresse-t-il moins vite que le produit intérieur brut ?
Is well-being growing less quickly than the GDP?

R. Bigot - P. Croutte - E. Daudey - S. Hoibian - J. Müller

N° 262 - Juillet 2013

Thème(s) :
Conditions de vie / Société > Valeurs / Croyances / Modes de vie

Résumé :

La richesse nationale mesurée à travers le produit intérieur brut a longtemps été le principal étalon de l’évolution du bien-être des populations. De nombreux décideurs publics, économistes ou commentateurs ont, en permanence, les yeux rivés sur les variations du PIB.
Pourtant, les critiques se multiplient contre cette tentation de réduire à un indicateur monétaire les multiples dimensions du bien-être des populations. En 2009, la commission Stiglitz-Sen-Fitoussi a fortement encouragé les chercheurs à renouveler leurs approches. Dans cette optique, le CRÉDOC a mobilisé l’historique des données de l’enquête « Conditions de vie et aspirations », laquelle, depuis le début des années 1980, examine chaque année l’évolution des conditions de vie et des opinions de nos concitoyens.
Il ressort de cette analyse que l’amélioration des conditions de vie matérielles et l’élévation du niveau de qualification observées depuis une trentaine d’années n’ont pas empêché l’enracinement du sentiment d’insécurité sociale et économique, la propagation d’un certain mal-être et l’augmentation des disparités de modes de vie et de perception entre les bas revenus et les hauts revenus. Depuis 25 ans, le bien-être aurait finalement augmenté moins vite que le PIB.

Abstract :

The wealth of a nation measured through the gross domestic product has long been the major indicator of the population’s well-being. Many decision-makers, economists or editorial writers permanently focus on the GDP variations.
However the vision of the multidimensional aspects of the population’s well-being reduced to a simple indicator is frequently criticized. In 2009, the Stiglitz-Sen-Fitoussi commission strongly encouraged the searchers to renew their approach. With this in mind, the CRÉDOC has studied all the data gathered for its “Living conditions and expectations” surveys conducted since 1980 which study the evolutions of the life conditions and opinions of the French.
This analysis demonstrates that while the material living conditions and the level of education have increased for the last thirty years, a feeling of social and economic insecurity has rooted. Moreover, a certain malaise has spread among the society and disparities in the ways of life and the perception between low and high revenues have grown as well. It seems that for the last twenty-five years, well-being would have increased less quickly than the GDP.


 Follow our Web flow in english

4 pages - 4,57 €

Mots-clés : conditions de vie - bien-être - bonheur - inquiétudes - inégalités - opinions - niveau de vie - santé - famille

commander commander   |  téléchargement au format PDF télécharger gratuitement


retour