Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Consommation & Modes de Vie

La vente directe à domicile doit miser sur les nouvelles technologies et sur les ressources humaines
Direct selling should invest in new technologies and human resources

P. Duchen - M.A. Bonnefoy (GESTE)

N° 252 - Mai 2012

Thème(s) :
Économie / Marchés > Commerce / Services
Économie / Marchés > Analyse sectorielle / Pratiques des entreprises
Politiques sociales / Emploi > Travail / Métiers / Formation professionnelle

Résumé :

Au cours des vingt dernières années, la vente directe s’est fortement développée en France. Le nombre d’entreprises d’au moins un salarié a été multiplié par 2,3 depuis 1993, et la valeur ajoutée a progressé de plus de 30 % entre 2000 et 2009. Pourtant, les entreprises éprouvent des difficultés à attirer et à retenir les vendeurs.
En 2010, un accord a été signé entre la Fédération de la Vente directe et le ministère de l’Emploi, avec comme objectifs de créer 100 000 emplois sur trois ans, de promouvoir cette forme de commerce et les métiers associés. Cet accord vise également à mieux faire connaître les opportunités offertes à des personnes désireuses de retrouver un emploi,de compléter leur revenu, de se reconvertir ou d’évoluer vers la création de leur entreprise.
L’étude réalisée par le CRÉDOC et par GESTE à la demande du ministère de l’Emploi, des Agefos-PME et de la Fédération de la Vente directe, montre que cette activité doit poursuivre sa modernisation, notamment en termes de ressources humaines : aider les vendeurs à évoluer vers des profils de « conseiller de vente », développer la formation tout au long de la vie, favoriser la mise en place de parcours professionnels sécurisés et d’outils de certification des formations dispensées. Elle doit aussi recourir aux nouvelles technologies pour devenir attractive pour les nouvelles générations. Autant d’enjeux décisifs face à la concurrence susceptible de se durcir avec le développement du commerce de proximité et du e-commerce.

Abstract :

For the last twenty years, direct selling has increased a lot in France. Since 1993, the number of companies employing at least one person has been multiplied by 2.3. Moreover, the added value increased by more than 30% between 2000 and 2009. Yet it’s hard for these companies to attract and keep sellers.
In 2010, a protocol was signed between the French Direct Selling Federation and the Ministry of Labour in order to create 100.000 jobs within 3 years and to promote this activity and its related trades. This protocol also aims to publicize the sector to the unemployed willing to find a work and to people wishing to supplement their incomes, start a new work or create their own business. The study, commissioned by the Ministry of Labour, the Agefos PME and the French Federation of Direct Selling was conducted by the CRÉDOC and GESTE. It shows that this economic activity needs to pursue its efforts to modernize, including in human resources: by helping the sellers to move up the professional ladder and become “sales consultant”, by training them throughout their careers and by consolidating their careers through certified diplomas. Direct selling should also use new technologies to become more attractive to the new generations. These are crucial challenges to confront with the hard competition of neighbourhood shops and e-commerce.

 Follow our Web flow in english

4 pages - 4.57 €

Mots-clés : vente directe - entreprises - commerce - création d\\\'entreprises - emploi - formation professionnelle

commander commander   |  téléchargement au format PDF télécharger gratuitement


retour