Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Consommation & Modes de Vie

Performances énergétiques dans le tertiaire : l'apprentissage des occupants est un enjeu majeur
Energy performance in the service sector: teaching the users is an issue of major importance

A. Dujin (Crédoc) - I. Moussaoui (EDF&RD)

N° 251 - Mai 2012

Thème(s) :
Économie / Marchés > Analyse sectorielle / Pratiques des entreprises
Aménagement / Environnement > Environnement / Énergie / Eau / Déchets

Résumé :

La maîtrise des consommations d’énergie dans les locaux d’activité tertiaire est devenue un enjeu majeur, à la croisée des objectifs du Grenelle de l’Environnement et des stratégies des entreprises pour réduire leurs charges. La tendance est à l’automatisation et à la centralisation des systèmes de chauffage, de ventilation et d’éclairage. Les normes de type HQE (Haute qualité environnementale) ou BBC (Bâtiment basse consommation) sont la traduction technique de ces objectifs et concourent à la diffusion de dispositifs de gestion automatisés.
L’enquête menée par le CRÉDOC et EDF R&D montre que cette diffusion est encore limitée et intéresse des profils d’entreprises spécifiques, principalement des grandes entreprises investissant dans le développement durable autant pour des raisons d’affichage que pour des raisons d’économies de charge.
Cette mutation technologique a des conséquences profondes sur le mode d’occupation des bâtiments par les salariés. Les usagers doivent respecter des normes d’utilisation imposées, comme la non-ouverture des fenêtres. Mais les comportements ne s’adaptent pas d’emblée à ces normes en raison d’un déficit d’apprentissage aux nouveaux dispositifs, qui peut constituer un frein important à l’atteinte des objectifs de performance. La maîtrise de la consommation d’énergie dans les entreprises ne peut passer uniquement par une approche technologique de la performance énergétique.

Abstract :

Controlling energy costs in the service sector buildings has become an issue of major importance, on the one hand to fulfil the objectives of the Grenelle de l’environnement (the French protocol on climate change) and on the other hand to implement the company strategies to decrease their expenses. The current trend is to automate and centralise the heating, ventilation and lighting systems. Some building standards such as HQE (Environmental high quality) and BBC (Low consumption building) are the practical applications of these objectives and enable a wider use of automated systems.
The survey conducted by the CRÉDOC and EDF R&D shows that these systems are not very widespread and are mainly for specific companies, mostly big ones, investing in sustainable development either for some communication purposes or to decrease their operating costs.
This technological change has consequences on how the company workers occupy the buildings. Users have to follow imposed rules such as keeping the windows closed. But the users’ behaviours are not easy to adapt mostly because of a lack of education to change habits that can hinder the expected results. Controlling the energy costs in companies is not only a matter of technological tools.

 Follow our Web flow in english

4 pages - 4.57 €

Mots-clés : énergie - consommation d'énergie - économies d'énergie - chauffage - eau - électricité

commander commander   |  téléchargement au format PDF télécharger gratuitement


retour