Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Consommation & Modes de Vie

Le parc social, refuge des familles monoparentales
Social housing, a shelter for single-parent families

A. Loones

N° 233 - Octobre 2010

Thème(s) :
Conditions de vie / Société > Valeurs / Croyances / Modes de vie
Conditions de vie / Société > Habitat / Logement
Économie / Marchés > Argent / Banque / Pouvoir d'achat
Politiques sociales / Emploi > Chômage / Publics en difficulté / Dispositifs sociaux

Résumé :

Au 1er janvier 2009, la France comptait 4,4 millions de logements sociaux, soit 1,0 % de plus qu’en 2008. Cette augmentation est stable depuis dix ans. Parallèlement, le turn-over au sein du parc social se réduit : la part des ménages vivant depuis moins de trois ans dans leur logement était de 27 % en 2009 contre 33 % en 2000. La liste des demandeurs s’allonge ainsi de jour en jour : la construction de logements est insuffisante et le nombre d’appartements libérés par les déménagements diminue régulièrement. Confiée au CRÉDOC par la direction générale de l’Aménagement, du logement et de la nature, l’exploitation de la cinquième vague d’enquête sur l’occupation du parc social permet de comprendre comment évolue la composition du parc HLM dans un tel contexte. Cette enquête a été instaurée par la loi du 4 mars 1996 qui impose aux organismes bailleurs de transmettre au préfet, tous les 3 ans, des statistiques sur les ménages locataires. Les résultats montrent qu’en dix ans, la part des familles monoparentales est en constante progression. Elle gagne quatre points entre 1997 et 2009, c’est la plus forte progression parmi les différents ménages. Leur situation financière souvent précaire explique cette croissance.
Dans le même temps, la proportion des jeunes et des couples diminue, notamment celle des couples avec des enfants.

Abstract :

On January 1st 2009, France had 4.4 million units of social housing, an increase by 1% compared to 2008. This increase has been rather steady for the last 10 years. In the same time, the housing turnover has been reduced: in 2009, people living in social housing for less than three years represent only 27% vs. 33% in 2000. The number of people asking for social housing is increasing every day since construction is not sufficient and the number of tenants moving out is steadily decreasing. La Direction générale de l'Aménagement, du Logement et de la Nature (the Government department for Development, Housing and Nature) commissioned the CRÉDOC to exploit the results of the fifth issue of the survey about social housing inhabitants, which allows to understand its evolutions. This survey has been compulsory since 1996 and requires social landlords to communicate every 3 years statistics about their tenants.  Results show that in the last ten years, the number of single-parent families has been steadily increasing by 4% from 1997 to 2009. It's the highest increase among the different populations. Their difficult economic situation is the main reason for this growth. In the same time, the number of young people and couples has been decreasing, particularly couples with children.

Follow our Web flow in English

 

4 pages - 4.57 €

Mots-clés : logement social - pauvreté - habitat social - publics en difficulté - politiques sociales - famille

commander commander   |  téléchargement au format PDF télécharger gratuitement


retour