Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Consommation & Modes de Vie

Alimentation
Les signes officiels de qualité en perte de reconnaissance

Gabriel Tavoularis

N° 212 - Juin 2008

Thème(s) :
Consommation > Consommation alimentaire

Résumé :

Les labels de qualité et les signes d’identification de l’origine (Label Rouge, AOC…) ont longtemps fourni aux consommateurs une plus grande lisibilité de l’offre. En période de crise sanitaire dans l’alimentation, en particulier à la fin des années 1990, certificats et labels ont également joué un rôle de rassurance pour la population. Avec le retour de la confiance, quels sont aujourd’hui leur rôle et leur image ? Des associations de consommateurs ont regretté il y a peu la présence d’un trop grand nombre de références à la qualité et à l’origine.
Les enquêtes sur la consommation menées au CRÉDOC permettent de mesurer la place qu’occupent aujourd’hui, dans les représentations des Français, d’une part la qualité dans son ensemble et d’autre part les labels et signes de l’identification de l’origine (SIQO).
Les résultats de l’enquête de 2007 montrent, pour l’ensemble des produits de grande consommation, une baisse de l’attention portée à la qualité, par opposition à la préoccupation vis-à-vis du prix. Cette tendance a peu de chances de s’inverser avec le temps : les jeunes générations sont celles qui se laissent le moins convaincre par les labels et les certificats. Dans l’alimentation, seuls deux labels continuent à garder une bonne image chez les consommateurs : Label Rouge et Agriculture Biologique AB. Les autres signes et labels, en particulier les AOC, sont en constante perte de vitesse.

4 pages - 4,57 €

Mots-clés : alimentation - consommation - consommation alimentaire - labels - qualité des produits - rapport qualité prix

commander commander   |  téléchargement au format PDF télécharger gratuitement


retour