Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Cahier de Recherche

Les anticipations des ménages dans les enquêtes de conjoncture de l'INSEE :
I. Revenu
II. Comment se forment les anticipations d'inflation ?
III. Rationality and predictive power of French households' expectations : qualitative tests on INSEE panel data (1973-1991)

F. Gardes - J.-L. Madre - M.-C. Pichery

n° C27 - Février 1992

Thème(s) :
Consommation > Comportements de consommation
Économie / Marchés > Argent / Banque / Pouvoir d'achat

Résumé :

L'analyse des processus d'anticipation de l'inflation, commentée en 1990, s'est poursuivie sur la même base de données des enquêtes de conjoncture auprès des ménages de l'INSEE, établies en panel d'enquêtes appariées depuis 1973 (totalisant 40000 ménages). Les résultats principaux suivants ont été obtenus après quantification des réponses individuelles :

  • Les processus adaptatifs et régressifs sont assez bien estimés sur données individuelles;
  • Le coefficient d'ajustement partiel du modèle adaptatif simple est de l'ordre de 0.3 donc beaucoup plus faible que celui que l'on obtient habituellement sur données agrégées (de l'ordre de l'unité);
  • Les tests de rationalité sont plutôt négatifs sur données individuelles, alors même qu'ils sont nettement positifs sur données agrégées;
  • Les processus d'inflation semblent dépendre, non pas du niveau d'inflation, mais de sa variabilité,ce qui est conforme à la thèse défendue par Allais, Friedman-Schwartz et Turnowsky, plutôt qu'à l'hypothèse classique faite par Cagan et Gibson.

Des analyses qualitatives, menées en collaboration avec M.-C. Pichery, ont permis par ailleurs de préciser le degré de rationalité des anticipations de diverses sous-populations.

Ces analyses ont donné lieu à plusieurs communications dans des universités ou des colloques internationaux.

68 pages - 9,15 €

Mots-clés : statistique publique - revenus des ménages - inflation - consommation - pouvoir d'achat

commander commander


retour