Commandes

Votre panier

A tout moment, vous pouvez consulter votre panier.

Cahier de Recherche

Chômeurs au fil du temps

I. Aldeghi

n° C21 - Novembre 1991

Thème(s) :
Politiques sociales / Emploi > Chômage / Publics en difficulté / Dispositifs sociaux

Résumé :

Si les travaux sur le chômage et ses effets sur les personnes sont relativement nombreux, l'étude des mécanismes par lesquels agit la situation de chômage sur la vie des personnes est plus souvent entreprise. A l'occasion d'une étude réalisée à la demande du Service des Etudes et de la Statistique du Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle, un travail a été engagé visant à analyser ces mécanismes sous l'angle temporel.

Trois problématiques sont particulièrement explorées au cours de cette recherche. La première articule l'usage du temps et la gestion des statuts sociaux. Elle postule le fait que l'usage du temps constitue un marqueur efficace du statut social et qu'il est possible, par une description des emplois du temps, et par un recueil des perceptions des intéressés sur l'usage de leurs temps, de rendre compte des inflexions identitaires.

La deuxième problématique met l'accent sur la désadaptation de la vie quotidienne sous l'effet de la durée du chômage. Elle reprend une série d'hypothèses, souvent formulées mais rarement démontrées, dont toutes tendent à affirmer une forte relation entre l'allongement de la période de chômage et la détérioration des conditions de vie des personnes. Si ces hypothèses peuvent se fonder sur le constat d'une dégradation des ressources liée aux moindre revenus de transferts et à l'épuisement progressif de l'épargne, en revanche, il n'est pas certain que cette métaphore de la ruine progressive puisse s'appliquer aux dimensions identitaires de la personne. La durée pourrait peut-être aussi susciter, au contraire, la mise en œuvre d'un mécanisme d'accommodation.

La dernière problématique essaie d'établir un lien entre l'écoulement du temps tel qu'il est perçu par les personnes au chômage et tel qu'il est géré par les institutions du Service Public de l'Emploi. Si l'hypothèse d'une absence de concordance entre le rythme institutionnel et le rythme personnel n'est pas d'une grande originalité, la description précise des conditions de ce mauvais ajustement fournit un angle d'attaque pertinent à l'intervention corrective.

220 pages - 30,49 €

Mots-clés : demandeurs d'emploi - chômage - ANPE - assedic - recherche d'emploi

commander commander


retour